Les 4 suppléments essentiels pour ne pas être malade en voyage

suppléments_voyage_intoxication_malade_diarrhée_vacance_probiotique

entraineur-alexandre labelle - kinésiologue - nutritionÉcrit par
Alexandre Labelle B.Sc.

Certains suppléments peuvent vraiment vous sauver la vie en voyage et sauver vos vacances. On connait tous un(e) ami(e) qui est allé en voyage à Cuba et qui a eu une gastro fulgurante qui a gâché ses vacances. Notre but aujourd’hui est simplement de vous faire découvrir quelques suppléments qui peuvent vous aider à éviter ce genre de situation. On parle ici des essentiels, soit de l’acide chlorhydrique, des enzymes digestives, des probiotiques et de charbon activé. Bien sûr d’autre suppléments peuvent être intéressants, mais on vous dévoile simplement les essentiels!

1.      Acide chlorhydrique (HCL)

L’acide chlorhydrique se retrouve naturellement dans votre estomac et vous permet de bien digérer vos aliments. De plus, cette acidité agit comme protection contre plusieurs pathogènes que vous pourriez ingurgiter.

Malheureusement, peu de gens ont un niveau d’acidité d’estomac optimal et donc peu de gens digèrent adéquatement. Ce faible niveau d’acidité est aussi un trou dans notre armure puisqu’il peut laisser les bactéries que nous ingérons vivre (eh oui, la belle gastro après avoir mangé le poisson de Cuba!!!)

Avant de prendre un supplément d’acide chlorhydrique, vous pouvez tenter de passer un test pour voir si vos niveaux sont optimaux ou vous pourriez simplement prendre une cuillère à table de vinaigre, en mangeant, lors de vos repas. Si vous ne sentez pas de brûlure, vous avez probablement un faible taux d’acidité.

Vous pouvez prendre le supplément de HCL en mangeant ou jusqu’à 20 minutes après avoir terminé le repas. Si vous prenez également des enzymes digestives, idéalement prendre le HCL plus vers la fin du repas ou dans les 20 minutes après.

Pour s’assurer de ne pas diluer votre acide d’estomac, évitez aussi de boire de l’eau dans les 20 minutes avant et après le repas ainsi que pendant le repas.

2.      Enzymes digestives

Un complexe d’enzymes digestives peut aussi vous aider à éviter de passer vos vacances sur votre toilette dans la chambre d’hôtel plutôt que sur la plage blanche!

Les enzymes digestives sont des protéines dont le rôle est de découper des molécules complexes en molécules simples afin d’en faciliter la digestion. Elles sont présentes tout le long du tube digestif, de la bouche à l’anus. Les protéases et la pepsine vont découper les protéines en acides aminés, la lactase va découper le lactose en glucose et en galactose, la lipase va découper les lipides en acides gras et etc.

De nombreux facteurs peuvent influencer la production et la digestion d’enzymes. Une production réduite d’enzymes peut compliquer la digestion des aliments et l’assimilation des nutriments. Plusieurs facteurs peuvent influencer l’activité enzymatique et la digestion:

  • Les mauvaises habitudes alimentaires, tels que la mastication, manger rapidement
  • Les choix alimentaires tels que les sucres raffinés, les gras et les grandes quantités de viande
  • L’acide chlorhydrique et la sécrétion d’enzymes diminuent généralement avec l’âge
  • Les enzymes naturelles sont détruites lorsque les aliments sont cuits à 48° C (118° F) ou plus

Un supplément d’enzymes va donc vous aider à mieux digérer tout ce que vous mangez. Ça peut souvent aider les gens qui ont des problèmes digestifs comme des gaz et des ballonnements.

Idéalement, prendre les enzymes juste avant le repas si vous prenez du HCL à la fin du repas ou en mangeant si vous ne prenez pas de HCL.

Si vous êtes intolérant au gluten et que vous ne voulez pas avoir d’effets indésirables ou le ventre super gonflé sur la plage, il existe aussi un supplément fait pour cela. C’est une enzyme spéciale pour digérer le gluten plus facilement, la Prolyl Endopeptidase.

3.      Probiotiques

La science a étudié l’usage de bactéries bénéfiques vivantes comme remède à la diarrhée du voyageur et pour maintenir une bonne santé digestive lors de voyage. Une revue de littérature de plus de 900 études publiées entre 1977 et 2005 a trouvé que l’usage de cultures de bactéries bénéfiques vivantes ont été capables de prévenir de façon significative la diarrhée du voyageur sans effets secondaires sérieux (1).

Un probiotique à plusieurs souches, contenant les souches Lactobacillus acidophilus et Bifidobacterium bifidum a été être particulièrement bénéfique même en voyageant dans des pays en développement où le risque d’exposition à des pathogènes serait plus grand (2).

Selon le docteur Jilian Sarno Teta, les probiotiques aident à digérer les protéines et les glucides, incluant le lactose, et peuvent même aider à alléger les symptômes d’une intolérance au lactose. Les bactéries bénéfiques aident à « humaniser » les nutriments, flavonoïdes et autres composés photochimiques. De plus, ces bactéries aideraient à diminuer l’inflammation des intestins, à équilibrer son pH et à normaliser le péristaltisme et la digestion. De plus, tout dépendant de la souche de bactéries, il est aussi possible d’avoir des effets positifs contre la constipation, la diarrhée et même un effet protecteur contre les pathogènes pouvant se retrouver dans l’eau et la nourriture.

Dr. Natacha Campbell-McBride, quant-à-elle, suggère pour avoir la meilleure protection contre les maladies en voyageant, de commencer à prendre les probiotiques au moins 2 semaines avant le départ pour le voyage. En ayant déjà une forte et saine colonisation des intestins avant de partir, on optimise notre immunité naturelle.

Il faut évidemment continuer à prendre la probiotique pendant le temps partie et au moins 2 semaines après le retour à la maison. Avec ce supplément de probiotique, 1 seule capsule par jour est nécessaire et elles se conserve à température pièce, donc facile à transporter.

4.      Charbon activé

Le charbon activé est aussi un supplément de choix lors de vos voyages même si on n’y penserait pas d’emblée. Le charbon activé est un absorbant tout-usage merveilleux de toxines et de contaminants.

Selon Ann Louise Gittleman, nutritionniste et auteure gagnantes de prix de bestsellers du New-York Times de plus de 30 livres, afin d’aider à ne pas être malade, on peut ouvrir une capsule de charbon activé et la saupoudrer sur la nourriture qui est crue, sous cuite ou questionnables.

Si vous tombez malades, commencez à 4 capsules aux premiers signes de symptômes.

Selon le Dr. Josh Axe, le charbon activé peut aussi être utilisé pour éliminer les toxines de l’eau, pour traiter les intoxications à l’alcool, pour diminuer les inconforts gastro-intestinaux (gaz et ballonnements) ainsi que pour simplement éliminer les toxines et les polluants.

Selon lui, dans le cas d’un empoisonnement alimentaire, quand des nausées et de la diarrhée sont présentes, un adulte devrait prendre 25g et un enfant 10g et ajuster les doses si nécessaires. Il est aussi important de boire suffisamment d’eau lors de l’utilisation de charbon activé.

Bien sûr, en cas d’empoisonnement, il est impératif d’appeler les urgences afin qu’un médecin vous administre une dose thérapeutique de façon sécuritaire ou tout autre traitement nécessaire.