5 étapes pour un cycle menstruel sans douleur

femme_crampe_ventre_menstruation_période_SPM_menstruel_douleur

Écrit parentraineur-alexandre labelle - kinésiologue - nutrition

Alexandre Labelle B.Sc.

 

SOIXANTE-QUINZE POUR CENT DES FEMMES SOUFFRENT de maux de tête, de sautes d’humeur, de ballonnements, de crampes et d’autres problèmes qui mettent à risque leurs bien-être, leur vie-privé, leur vie-sociale et leur vie au travail.

Malheureusement, c’est quelque chose que nous prenons pour acquis sans penser que ça peut être autrement…

Selon le Dr Hyman, même si les symptômes du syndrome prémenstruel comme les sautes d’humeur, l’irritabilité, la dépression, l’anxiété, les maux de tête et les perturbations du sommeil affectent 75 pour cent des femmes et que 20 pour cent de ces femmes ont des effets si sévères qu’un traitement médical est nécessaire, ce n’est pas obligé d’être une réalité.

En effet, selon lui, le fait de souffrir à cause du cycle menstruel est non nécessaire et ne serait pas engendré par de la malchance, mais par des mauvaises habitudes, des toxines environnementales et du stress.

La vraie cause du SPM

Toujours selon le Dr Hyman, la vraie cause des SPM serait simplement un déséquilibre hormonal; les niveaux d’œstrogène augmenteraient et les niveaux de progestérone descendraient, soit relativement soit complètement.

On sait que plusieurs facteurs peuvent contribuer à ces dérèglements hormonaux spécifiques. Une alimentation riche en sucre, une alimentaire riche en glucides raffinés, la caféine, le stress, les produits laitiers, les hormones dans les produits laitiers et la viande et les substances ressemblant à des l’œstrogènes (xenoestrogènes) que l’on retrouve dans les pesticides, le plastiques et dans la pollution entre autres en sont d’excellents exemples.

Bien entendu, la consommation d’alcool aussi peut contribuer au problème, il s’agit de sucre-alcool et en plus, c’est une toxine pour le foie ce qui peut empêcher cet organe essentiel d’excréter les surplus l’œstrogène.

La constipation et un déséquilibre des bactéries intestinales peuvent aussi empirer la situation puisqu’ils contribueront à la réabsorption de l’œstrogène des intestins vers le sang plutôt que l’éliminer comme prévu.

Finalement, l’exercice physique aide à réguler plusieurs hormones, alors bouger devrait être une priorité pour toutes les femmes qui veulent se sentir bien!

5 étapes pour un cycle menstruel sans douleur

1.    Avoir une saine alimentation

C’est-à-dire :

  • Arrêter de manger des aliments transformés
  • Éviter le sucre et les farines blanches
  • Éviter la caféine
  • Arrêter de boire de l’alcool
  • Manger un déjeuner pour performer riche en protéine
  • Ne pas sauter de repas
  • Ne pas manger dans les 3 heures avant de dormir
  • Couper vos intolérances si vous en avez : faites le test pour savoir si vous avez des sensibilités alimentaires si vous n’avez jamais pris la peine de vérifier (exemple d’allergènes commun : gluten, produits laitiers, etc.). Ça peut valoir la peine de les couper pour quelques mois, voir si ça aide.
  • Manger plus de végétaux, ils sont riches en fibres, vitamines et minéraux
  • Manger plus de fibres (noix, légumes, fruits, graines, légumineuses et produits céréaliers à grains entiers)
  • Manger biologique si possible pour éviter les pesticides et toxines
  • Éviter de boire/manger dans des contenant en plastique
  • Éviter de cuire les aliments dans des poêles avec revêtement anti adhésif
  • Filtrer votre eau pour éliminer les traces d’œstrogènes pouvant être présentes

2.    Bouger

Faites de l’exercice physique! Bougez au moins 30 minutes par jour. Faites au minimum 5000 pas par jour et idéalement au-dessus de 10 000. L’exercice physique a de nombreux bénéfices et il est essentiel à un équilibre hormonal sain.

3.    Gérer le stress

Le stress a une grande influence sur les niveaux hormonaux, surtout le stress chronique. Essayez la méditation, la respiration, la rigolothérapie, le yoga, ou simplement un bain chaud, mais faites quelque chose pour gérer votre stress.

Pour en savoir plus, cliquez-ici.

4.    Prendre des suppléments

Voici quelques suppléments pouvant aider à améliorer la santé hormonale et diminuer les problématiques reliés au cycle menstruel :

Il existe plusieurs autres suppléments et herbes chinoises qui peuvent aider.

5.    Améliorer sa posture

La posture peut influencer le profil hormonal d’une personne selon le Dr Robert Rakowski. Il est donc important de réguler la posture et d’éliminer les défauts posturologiques pouvant créer des déséquilibres hormonaux.