9 trucs pour perdre plus de gras à l’entraînement

perte_poids_gras_entraînement_spécialiste santé

Écrit parentraineur-alexandre labelle - kinésiologue - nutrition

Alexandre Labelle B.Sc.
Kinésiologue-naturothérapeute

 

Il faut tout d’abords mentionner que si vous voulez avoir une perte de poids, ou devrait-on plutôt dire une perte de gras, efficace, il faut prendre du temps pour avoir une nutrition adéquate. Ensuite, il faut arrêter d’avoir peur de prendre trop de muscle et de soulever des poids lourds et il faut changer régulièrement de routine.

1.      Avoir une nutrition adéquate

Je sais, le sujet de l’article est censé être sur l’entraînement, mais on ne peut pas passer à côté de cet aspect lorsque l’on parle de perte de gras. La nutrition joue un rôle crucial dans la diminution de la masse adipeuse et il faut prendre le temps dans la semaine d’aller faire l’épicerie et de préparer ses repas, sans quoi les résultats ne seront pas au rendez-vous autant qu’on le souhaite.

Comme le dit si bien Dr. Mark Hyman, on ne peut pas compenser une mauvaise alimentation en s’entraînant plus.

Il faut prendre du temps pour faire l’épicerie, cuisiner, préparer et manger des aliments les moins transformés possibles.

Si vous manquez de temps pour votre alimentation, coupez dans votre temps de télévision, facebook, cellulaire ou autre mangeur de temps et priorisez votre nutrition. SI jamais malgré tout vous n’avez réellement pas de temps, entraînez-vous moins et prenez ce temps pour cuisinez et préparer vos repas.

 

2.      Apprendre les mouvements

 

Apprenez à faire vos mouvements efficacement et de façon adéquate afin de ne pas vous blesser. En plus de permettre de s’entraîner plus longtemps sans blessure, vous allez perdre plus de gras, gagner plus de masse musculaire et réduire vos douleurs reliées à des défauts techniques de mouvements.

3.      Prioriser des mouvements complexes pluri-articulaires

Le squat, deadlift, bench press, tirades et autre gros mouvements impliquant plusieurs articulations et plus groupes musculaires importants sont ceux qui vous rapporterons de plus. En plus de vous rendre plus forts, vous perdrez du gras plus rapidement. En impliquant plusieurs groupes musculaires, vous dépenserez plus d’énergie à chaque répétition et donc plus de calories aussi.

4.      S’entraîner fort

 

Il ne faut pas avoir peur de sentir le muscle travailler ou « brûler », c’est normal. Il ne faut pas avoir peur de mettre des charges lourdes. Tant que votre technique est bonne, vous ne devriez pas vous blesser parce que vous soulevez une lourde charge. Si vous n’avez pas de résultats, peut-être que vous ne vous poussez pas assez fort lors de vos séances d’entraînement. C’est le temps d’engager un entraîneur ou kinésiologue compétent pour le faire.

N’ayez pas peur de vous entraîner jusqu’à l’échec musculaire, jusqu’à temps que la charge ne lève plus.

5.      Bâtir de la masse musculaire

Trop souvent j’entends des gens qui ont peur de prendre trop de muscle. Ne vous inquiétez pas, vous ne ressemblerez jamais à Arnold Schwarzenegger à moins de faire des efforts énormes au niveau de l’entraînement et de la nutrition. De toute façon, si votre nutrition est bien planifiée, vous ne devriez pas prendre beaucoup de masse musculaire si vous essayez de perdre du gras.

En ayant une meilleure masse musculaire, vous augmentez votre métabolisme et votre capacité à brûler plus de gras au repos. Vous devenez aussi généralement plus fort, vous permettant ainsi de dépenser plus d’énergie lors de vos entraînements et ainsi brûler plus de gras, contrairement au cardio où plus vous en faites, plus vous devenez efficace et moins vous dépensez d’énergie pour le même effort.

6.      Changer de routine et de stratégie

Combien de fois je vois des gens faire le même programme d’exercice pendant 6 mois sans jamais rien changer et se demander pourquoi ils n’ont plus de résultats depuis déjà 5 mois.

Le corps est une machine formidable qui s’adapte et il faut donc changer les paramètres d’entraînement de temps en temps, généralement toutes les 3 à 6 semaines. Que ce soit le tempo, le temps sous tension, le nombre de séries, le nombre de répétition, les exercices ou la méthode d’entraînement, il faut changer quelque chose.

Lâcher un peu les HIIT et les circuits, car même si ce sont d’excellentes méthodes pour perdre du gras, elles ne fonctionneront pas indéfiniment. Essayez aussi des stratégies comme de l’entraînement de strongman modifié, de bodybuilding, de force (powerlifting) et de résistance métabolique.

7.      Planification intelligente

Si vous voulez perdre du gras, il faut s’entraîner au moins 3 fois par semaine idéalement. Les meilleurs résultats viennent souvent avec un volume plus élevé. Cependant il faut faire attention :

  • Séparez vos entraînements pour permettre une récupération adéquate et un fréquence adéquate. Si vous vous entraînez 3 jours de suite et vous êtes 4 jours sans vous entraînez, vous aurez de moins bons résultats que si vous espacez d’une journée de repos entre chaque séance d’entraînement.
  • Entraînez-vous suffisamment mais pas trop. Si vous êtes déjà épuisez, que vous êtes très stressé ou que vous manquez d’énergie, vous avez probablement de plus de repos que d’entraînement pour perdre du gras. Optez donc pour des entraînements plus courts et moins souvent et appliquez des techniques de récupération et de gestion de stress.

8.      Plus souvent mais moins longtemps

Optez pour une plus grande fréquence comme 4 à 6 entraînement par semaine mais moins long 30-45 minutes plutôt que 3 entraînements de 3 heures. Vous limiterez ainsi une augmentation trop grande de votre hormone de stress et vous aurez une meilleure perte de gras.

9.      Faire des sports et aller dehors

Il n’est pas nécessaire de juste s’entraîner en salle. Prenez le temps de faire des loisirs comme jouer au tennis, faire de la bicyclette ou aller faire de la randonnée en montagne. Bougez et ayez du plaisir en même temps et relaxez. Cela vous permettra d’avoir une meilleure récupération et de diminuer votre stress tout en bougeant.