L’Alzheimer, le diabète de type 3

Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé

 

Article écrit par

Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute

 

Selon Statistique Canada (2015), le top 10 des causes des décès sont les suivantes :

  1. Tumeurs malignes (cancer) (29,2%)
  2. Maladies du cœur (19,5%)
  3. Maladies cérébrovasculaires (accident vasculaire cérébral) (5,2%)
  4. Maladies chroniques des voies respiratoires inférieures (4,8%)
  5. Accidents (blessures involontaires) (4,5%)
  6. Diabète sucré (diabète) (2,7%)
  7. Maladie d’Alzheimer (2,5%)
  8. Grippe et pneumopathie (2,9%)
  9. Lésions auto-infligées (suicide) (1,7%)
  10. Néphrite, syndrome néphrotique et néphropathie (maladie du rein) (1,2%)

Parmi le top 10, on y retrouve beaucoup de problématiques qu’on peut associer au sucre, entre autre, l’Alzheimer.

Diabète de type 3

La mauvaise gestion des sucres raffinées, de l’insuline et de l’obésité crée des ravages au niveaux de la santé en général, mais aussi au niveau du cerveau.

” Sugar Is Now More Dangerous Than Gunpowder. ” – Yuval Noah Harari

Optimiser sa mémoire

Si vous éprouvez des difficultés avec votre mémoire, débutez avec ces habitudes :

  1. Éliminez les sucres raffinés.
  2. Mangez des bons gras.
  3. Gérer votre stress.
  4. Faites de l’activité physique.
  5. Dormez minimum 8h par nuit.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Un de nos spécialiste pourra vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs :

  • Perte de poids / Perte de gras
  • Gain de masse musculaire / Hypertrophie
  • Optimiser votre santé générale
  • Bouger sans douleurs (thérapie des blessures)
  • Rester en forme / Tonifier

ÉvaluationEntraînementNutritionSaines habitudes de viePosture et traitement

 

Références

  1. High-sugar diets, type 2 diabetes and Alzheimer’s disease. PMID: 23657152
  2. Alterations in Glucose Metabolism in Alzheimer’s Disease. PMID: 27306508
  3. Emerging links between type 2 diabetes and Alzheimer’s disease. PMCID: PMC4458503
  4. Metabolic relationship between diabetes and Alzheimer’s Disease affected by Cyclo(His-Pro) plus zinc treatment. PMCID: PMC5219633
  5. Alzheimer’s Disease Is Type 3 Diabetes–Evidence Reviewed. PMCID: PMC2769828
  6. http://drhyman.com/blog/2016/02/12/why-alzheimers-is-now-considered-type-3-diabetes/

L’entraînement, le meilleur médicament pour le diabète?

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

 

Article écrit par
alexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie
Alexandre Labelle, B.Sc. FLT PN
Kinésiologue, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste de la perte de poids par la nutrition et l’entraînement

Qu’est-ce que le diabète?

Le diabète est une maladie chronique qui est causé par un manque ou un défaut d’utilisation d’une hormone appelée l’insuline.2

L’insuline

C’est une hormone sécrétée par le pancréas. « Elle permet au glucose (sucre) d’entrer dans les cellules du corps. Celles-ci utiliseront le glucose comme énergie ou le mettront en réserve pour une utilisation future. »3

Chez le diabète de type 2, l’insuline est seulement mal utilisée par le corps. Le corps développe une résistance à cette hormone.

Résistance à l’insuline

Il est reconnu que lorsque vous avez une trop grande accumulation de gras, les récepteurs d’insuline se désensibilisent. Si on simplifie, cela peut mener à :

  • Hyperglycémie (haut taux de sucre dans le sang)
  • Inflammation chronique
  • Augmentation du gras (prise de poids)

Lors de la prise de gras où il y a une résistance à l’insuline, le gras a tendance à s’accumuler davantage au niveau du ventre.

Les rôles de l’entraînement

Les entraînements aident au niveau de :

  • La mobilisation du sucre dans les muscles (glycogène musculaire)
    • Les muscles sont donc plus réceptifs pour absorber le sucre ingérer
  • La sensibilité à l’insuline = Récepteurs d’insuline plus efficaces
  • La mobilisation des gras au repos peut être plus élevée jusqu’à 72h après un entraînement intense
  • La perte de gras

Une combinaison de la nutrition et de l’entraînement devrait être la prise en charge initiale pour le diabète, plutôt que d’utiliser de la médication. De bons changements d’habitudes de vie sont aussi efficace ou même plus efficace que la médication, sans effets secondaires néfastes.4 Un entraînement de type HIIT, entraînement par intervalles à haute intensité, seraient très bénéfiques dans le diabète de type 2 et pour réduire la glycémie et l’insulinémie.5,6

Il est possible de renverser le diabète, de ne plus avoir de problématique avec votre glycémie. En travaillant au niveau des habitudes de vie (entraînement, nutrition, sommeil & stress), vous pouvez changer votre situation drastiquement en 1 à 8 semaines.7

 

Résultats

La combinaison de l’entraînement et de la nutrition est l’idéal pour rétablir une meilleure sensibilité à l’insuline, une meilleure gestion des sucres (glucides) et pour la perte de gras.

Finalement, contrairement aux médicaments pour réduire la glycémie, qui peuvent avoir des effets secondaires importants en plus d’augmenter de risque de mort, toutes causes confondues, de 19% et de 43% le risque de mort d’origine cardiovasculaire, l’exercice n’a aucun effet secondaire néfaste connu si pratiquée correctement.8

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Un de nos spécialiste pourra vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs :

  • Perte de poids / Perte de gras
  • Gain de masse musculaire / Hypertrophie
  • Optimiser votre santé générale
  • Bouger sans douleurs (thérapie des blessures)
  • Rester en forme / Tonifier

ÉvaluationEntraînementNutritionSaines habitudes de viePosture et traitement

Références

  1. PMC4625541 : Exercise Training and Insulin Resistance: A Current Review. (2015)
  2. https://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/types-de-diabete/quest-ce-que-le-diabete
  3. https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/soins-et-traitements/medicaments-et-insuline/linsuline
  4. https://www.livescience.com/13333-diabetes-treatment-diet-exercise.html
  5. Shaban N1, Kenno KA, Milne KJ., The effects of a 2 week modified high intensity interval training program on the homeostatic model of insulin resistance (HOMA-IR) in adults with type 2 diabetes., J Sports Med Phys Fitness. 2014 Apr;54(2):203-9.
  6. Gremeaux V1, Drigny J, Nigam A, Juneau M, Guilbeault V, Latour E, Gayda M., Long-term lifestyle intervention with optimized high-intensity interval training improves body composition, cardiometabolic risk, and exercise parameters in patients with abdominal obesity., Am J Phys Med Rehabil. 2012 Nov;91(11):941-50.
  7. http://drhyman.com/blog/2011/08/04/new-research-finds-diabetes-can-be-reversed/
  8. BMJ 2011;343:d4169

Des produits beauté santé – Journée de la femme

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

Et

alexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie
Alexandre Labelle, B.Sc. FLT PN
Kinésiologue, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste de la perte de poids par la nutrition et l’entraînement
 

Aujourd’hui, 8 mars, c’est la journée internationale de la femme.

Pour vous faire honneur, parce que nous voulons que vous restiez belles et surtout en santé, nous vous invitons à découvrir un site web pour vérifier l’aspect santé des ingrédients dans les produits que vous utilisez. Vous y trouverez :

  • Produits pour le soleil (crème solaire et autres)
  • Produits cosmétiques (produits de beauté)
  • Produits pour la peau (savon, shampooing, nettoyant pour le visage, etc.)
  • Parfums et eau de toilette
  • Produits pour bébé
  • Produits pour la santé buccale (dentifrices, rince-bouche, etc.)

 

Tous les produits sont classés selon l’indice santé du site web. Vous pouvez les trouvez facilement du plus santé jusqu’aux produits les moins intéressants.

Cliquez pour découvrir le site : http://www.ewg.org/skindeep/

 

Bien sûr, tous les produits n’y sont pas, mais c’est un bon départ pour vous conscientiser.

Restez fortes et en santé!

____________________________________________________________________________________

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Un de nos spécialiste pourra vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs :

  • Perte de poids / Perte de gras
  • Gain de masse musculaire / Hypertrophie
  • Optimiser votre santé générale
  • Bouger sans douleurs (thérapie des blessures)
  • Rester en forme / Tonifier

ÉvaluationEntraînementNutritionSaines habitudes de viePosture et traitement

Faire grimper le mercure n’est pas toujours une bonne idée

Article écrit par

Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé

Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

Qu’est-ce que le mercure?

Le mercure est un élément chimique que l’on retrouve dans l’air, l’eau et le sol. Il peut également se retrouver dans certains aliments.

Il est considéré comme étant dans le top 10 des préoccupations majeures pour la santé publique.

Les impacts négatifs du mercure

Chez les bébés

Des bas niveaux de mercure peuvent être associés avec des problèmes du développement d’un bébé dans l’utérus. Il pourrait affecter le développement du cerveau du bébé et de son système nerveux.

Chez les enfants

Il pourrait en résulter des problématiques chez ces enfants qui auraient été exposés à du mercure in utero :

  • Problème cognitif
  • Problème de mémoire
  • Problème d’attention
  • Problème de langage
  • Problème de contrôle moteur fin
  • Problème d’habiletés spatiales visuelles

Dans les populations où la pêche est très présente, certains enfants (1,5 à 17 / 1000) démontrent des légers retards mentaux dû au mercure. Cela inclut entre autre le Canada.

Adultes

Pour tous, le mercure peut avoir des effets toxiques sur :

  • Le système nerveux
  • Le système digestif
  • Le système immunitaire
  • Les poumons
  • Les reins
  • La peau
  • Les yeux
  • Insomnie
  • Maux de tête
  • Perte de mémoire

Comment réduire son exposition au mercure

Malheureusement, la cuisson n’élimine pas le mercure dans les poisons.1

Brûler du charbon pour de la chaleur est la source majeure de production de mercure. Alors si vous vous trouver près d’usine, faites attention et faites vos vérifications.

Il y a beaucoup d’exposition au mercure dans les mines d’or.

Faites attention, entre autres, à certains :

  • Produits pharmaceutiques
  • Produits cosmétiques
  • Plombage / Amalgame dentaire

Limitez votre consommation de poisson à 150g par jour maximum.

Quoi faire pour diminuer le mercure dans son corps?

Si vous suspectez quelque chose, il est toujours important d’aller consulter votre médecin à ce propos.

Ce que vous pouvez faire de votre côté :

  • Assurez-vous de ne pas être constipé.
  • Éliminez les aliments qui augmentent votre inflammation.
  • « Réparer » votre intestin.
  • Optimiser vos nutriments.
  • Améliorer les fonctions de votre foie.
  • Buvez beaucoup d’eau + Manger des fibres.
  • Prenez des saunas régulièrement (et boire de l’eau).
  • Ajouter des nutriments spécifiques / suppléments pour aider à optimiser votre corps.
    1. Consulter un professionnel de la santé pour bien vous encadrer.

Références

  1. http://www.who.int/phe/news/Mercury-flyer.pdf
  2. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs361/en/
  3. https://www.canada.ca/en/health-canada/services/food-nutrition/reports-publications/human-health-risk-assessment-mercury-fish-health-benefits-fish-consumption.html#4.4
  4. http://drhyman.com/blog/2010/05/19/how-to-rid-your-body-of-mercury-and-other-heavy-metals-a-3-step-plan-to-recover-your-health/

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Un de nos spécialiste pourra vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs :

  • Perte de poids / Perte de gras
  • Gain de masse musculaire / Hypertrophie
  • Optimiser votre santé générale
  • Bouger sans douleurs (thérapie des blessures)
  • Rester en forme / Tonifier

ÉvaluationEntraînementNutritionSaines habitudes de viePosture et traitement

6 décisions à prendre pour perdre du poids

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute, Posturologue, Auriculothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

 

La perte de poids peut être une journée de 2 semaines ou de plus d’un an, tout dépendant du poids que vous avez à perdre. Bien sûr, les buts recherchés sont :

  • Perte de GRAS
  • Une silhouette que vous serez fière de regarder dans le miroir
  • Un accomplissement personnel
  • Un meilleur état de santé
  • Prévention de plusieurs maladies

Pour y arriver, tout dépendant d’où vous partez, il faut faire quelques changements dans vos habitudes de vie. Voici donc quelques décisions importantes à prendre afin d’atteindre et de maintenir votre shape de rêve.

 

1- Décidez d’entreprendre l’aventure

Soyez prêt à faire des changements. Si vous êtes rendus où vous êtes rendus, c’est qu’il y a certaines choses qui vous ont menés à cet endroit.

Vous ne pouvez pas continuer la même chose et vous attendre à des résultats différents.
Ça prend du changement !!!

2- Décidez d’en faire un mode de vie

Acceptez que les changements que vous ferez deviendront votre nouveau mode de vie. Certains changements peuvent être de passage. Par exemple, modifier l’alimentation pour récupérer plus rapidement d’une douleur, accélérer la perte de poids, améliorer la digestion, etc.

Toutefois, il faut avoir en tête un plan de sortie où vous aurez des habitudes de vie que vous serez confortable à maintenir à long terme pour les résultats que vous désirez maintenir.

Faites les changements à la vitesse qui est confortable pour vous. Il n’est pas obligatoire de tout changer demain.

3- Décidez de bien s’entourer

Vous le savez tous, il est plus facile de réussir nos objectifs lorsque nous avons des amis et une famille qui rament dans la même direction que soi. Il n’est pas obligatoire que ceux-ci fassent exactement la même chose que vous, mais cela est toujours plus plaisant quand vous avez du support.

Regardez votre entourage et demandez-vous s’il vous empêche d’évoluer ou s’ils vous supportent.

4- Décidez de ne pas compliquer les choses

La base reste la base pour une raison. C’est une base commune qui est applicable pour tout le monde et qui ne changera pas d’ici demain pour une autre mode particulière.

Oublier les trucs fancy et faites un retour aux sources :

  1. Bonne nutrition
    1. Alimentation
    2. Suppléments spécifiques à votre situation
  2. Sommeil
    1. Quantité suffisante
    2. Qualité suffisante
  3. Activité physique / Entraînement
    1. Bougez assez en général
    2. Faites des efforts plus intenses quelque fois durant la semaine (gym ou sport)
  4. Stress
    1. Changez ce que vous pouvez changez pour diminuer votre stress.
    2. Le reste, il faut le gérer.

Une fois la base établie, ajoutez les trucs avancés pour optimiser les performances.

Si vous voulez progresser plus rapidement, cela peut se faire conjointement, mais les modifications « élites » ne doivent pas remplacer les changements de base.

5- Ne négligez pas l’impact de régulation de votre corps

Ne négligez pas l’apport de la régulation de votre métabolisme. Bougez plus et mangez moins n’est pas toujours la solution.

Si les trucs de base ne vous amènent pas les résultats escomptés, il faut chercher plus loin :

  • Digestion
  • Hormones
  • Problématiques de santé

Il faut miser sur l’optimisation des fonctions du corps.

6- Décidez d’aller chercher l’aide que vous avez besoin

Trouvez un professionnel de la santé qui saura bien vous encadrer.

Un bon professionnel de la santé sera le détective pour votre santé.

Un bon coach fera l’analyse de votre situation, de vos besoins et de vos objectifs. Il pourra dresser le plan avec vous de ce qu’il faut faire pour s’y rendre.

Ce qu’un coach peut vous amener :

  • Motivation
  • Décortiquer chaque étape d’un plan et vous faire progresser à votre rythme
  • Faire des recommandations plus spécifiques
  • Accélérer les résultats

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Un de nos spécialiste pourra vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs :

  • Perte de poids / Perte de gras
  • Gain de masse musculaire / Hypertrophie
  • Optimiser votre santé générale
  • Bouger sans douleurs (thérapie des blessures)
  • Rester en forme / Tonifier

ÉvaluationEntraînementNutritionSaines habitudes de viePosture et traitement