Top 5 de nos articles de l’année 2017

 

Écrit paralexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie

Alexandre Labelle

 

2018 est déjà entamé depuis près de 3 semaines et nous avons déjà commencé à produire de nouveaux articles, vidéos et contenus divers sur l’entraînement, la nutrition, la thérapie et la santé en général. En l’honneur de cette nouvelle année qui commence, je voulais prendre le temps de vous partager mes 5 articles préférés qui ont marqué 2017.

Quelle belle année ce fût! On a couvert plusieurs sujets comme la perte de poids, le stress, la posture, la mâchoire, la cellulite, les commotions cérébrale, le ganoderma, le lait doré, les menstruations, le cancer et beaucoup, beaucoup plus. Je voulais être certain que vous n’ayez pas manqué nos points marquants de l’année, alors je les ai tous répertoriés ici. J’espère que vous avez aimé le contenu et si vous avez des questions n’hésitez pas à nous écrire!

1.    5 étapes pour un cycle menstruel sans douleur

Si vous avez beaucoup de douleur lors de vos menstruations ou que vous avez plusieurs symptômes désagréables, vous ne voulez pas manquer cet article! Il y a sûrement un truc dans cette liste qui pourra vous aider. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-haut.

2.    Stress à plat, ventre plat : 9 méthodes pratiques

Avec tous les stress que nous vivons de nos jours, il peut en résulter une prise de poids ainsi que d’autres problèmes de santé. Prenez le temps d’apprendre et de pratiquer une de ces 9 méthodes saura définitivement vous permettre de diminuer la charge du stress sur vous et vous aider à perte du gras et améliorer votre santé.

3.    Le Ganoderma, roi des herbes et superaliment santé

Champignon aux nombreuses vertus, superaliment numéro un au monde, découvrez dans cet article pourquoi vous devriez probablement commencer à consommer du ganoderma (reishi).

4.    Le modèle de l’assiette parfaite

L’alimentation n’a pas besoin de toujours être compliquée. Comme des centaines de clients, découvrez dans cet article le modèle de l’assiette parfaite de Spécialiste Santé qui aide à avoir un poids sain et une meilleure santé!

5.    Pourquoi mâcher de la gomme peut être la cause de vos douleurs

Mâcher de la gomme est une habitude commune et banale pour plusieurs, pourtant elle peut avoir des répercussions énormes sur votre posture et vos douleurs. Découvrez-le en cliquant sur le lien plus haut.

 

BONUS

10 choses qui bloquent la perte de poids

Bien que l’alimentation et l’activité physique soit 2 facteurs très important dans une perte de poids, il peut arriver qu’on n’y arrive pas ou qu’on atteigne un plateau. Lisez dans cet article des choses pas nécessairement communes qui peuvent empêcher la perte de gras.

 

En vous souhaitant tous santé et bonheur!

Le ganoderma, roi des herbes et superaliment santé

Le ganoderma lucidum (ganoderme luisant), aussi connu sous le nom de Reishi au Japon et en anglais (signifiant “roi des herbes”), ainsi que Lingzhi en Chine (signifiant “puissance spirituelle”), est un champignon aux nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé et contient plus de 150 antioxydants.

Ce champignon ligneux pousse surtout sur les troncs des pruniers sauvages en décomposition, d’érables, d’arbres fruitiers et parfois sur ceux des chênes et des pruches. Extrêmement rare à l’état sauvage, il pousse exclusivement en montagne, dans des forêts profondes. On le cultive aussi en milieu artificiel en Chine, ailleurs en Asie ainsi qu’en Amérique du Nord, dont au Québec.

L’utilisation de ce champignon dans la médecine traditionnelle chinoise et japonaise remonte à plus de deux millénaires comme stimulant et fortifiant du système immunitaire et nous pouvons en voir des représentations dans des Man holding ganoderma by Chen Hongshouœuvres d’art chinoises qui datent du XVe siècle.

Chen hungsho_GANODERMA_champignon
Man holding ganoderma by Chen Hongshou

C’est un champignon coriace et amer et se prête donc difficilement à une utilisation gastronomique. Il est cependant possible de le retrouver sous forme de suppléments ou en poudre ajouté à des aliments comme dans le cas du café le plus santé au monde ou de ce substitut de repas délicieux et santé.

Propriétés bénéfiques pour la santé

Selon une revue de littérature, les composantes bioactives contenues dans le ganoderma lucidum auraient plusieurs propriétés santé pour traiter des maladies telles que l’hépatopathie, l’hépatite chronique, la néphrite, l’hypertension, l’hyperlipémie, l’arthrite, la neurasthénie, l’insomnie, la bronchite, l’asthme, l’ulcère gastrique, l’athérosclérose, la leucopénie, le diabète, l’anorexie et le cancer. (Int J Med Mushrooms. 2013;15(2):127-43. PMID: 23557365)

Bien que les recherches continues et que d’autres bénéfices apparaîtront plus tard, voici les résultats de plusieurs recherchent qui ont déjà été faites sur les effets du ganoderma lucidum (reishi) sur la santé :

Anti cancer

Le ganoderma protègerait contre certains types de cancer en augmentant la production naturelle de cellules tueuses naturelles (NK cells). (Innate Immun. 2014 Apr;20(3):301-11. doi: 10.1177/1753425913491789. Epub 2013 Jun 26. PMID: 23803412)

De plus, l’acide ganodérique contenue dans le ganoderma, aurait aussi des propriété anti-cancer en stimulant l’apoptose (mort) des cellules cancéreuses. (Chem Biol Interact. 2015 Aug 15;240:134-144. doi: 10.1016/j.cbi.2015.08.005. PMID:   26282491)

Les polysaccharides du ganoderma seraient aussi efficace pour éradiquer l’effet de blocage du fibrinogène sur la cytotoxicité des cellules tueuses naturelles sur les mélanomes et donc permettrait une meilleure efficacité de ces cellules tueuses contre les cellules cancéreuses. (Ganoderma lucidum polysaccharides eradicates the blocking effect of fibrinogen on NK cytotoxicity against melanoma cells ONCOLOGY LETTERS  3:  613-616,  2012)

Le ganoderma serait aussi efficace à empêcher la croissance des tumeurs ainsi que la prolifération des cellules cancéreuses, principalement chez les cancers du sein et de la prostate très invasifs. (Int J Oncol. 2004 May;24(5):1093-9. PMID: 15067330)

L’Ergostérol, une substance contenue dans le ganoderma, serait efficace pour contrer la résistance à la chimiothérapie des cellules cancéreuses et permettrait donc un traitement plus efficace. (PLoS One. 2012;7(8):e44579. doi: 10.1371/journal.pone.0044579. Epub 2012 Aug 30.  PMID: 22952996)

Le ganoderma serait aussi capable de provoquer l’apoptose (mort cellulaire) des cellules cancéreuses dans les cas de leucémie, lymphome et myélome multiple. (Leuk Res. 2006 Jul;30(7):841-8. Epub 2006 Jan 19.  PMID: 16423392)

Protection des organes

Reins

Le ganoderma lucidum pourrait protéger les reins contre les effets toxiques de la chimiothérapie sur ceux-ci selon une étude. (Exp Toxicol Pathol. 2011 Jan;63(1-2):157-60. doi: 10.1016/j.etp.2009.11.003. Epub 2009 Dec 3)

Foie

Le ganoderma protègerait le foie contre les dommages causés par l’utilisation de l’acétaminophène (tylenol). (Phytomedicine. 2008 Nov;15(11):946-50. doi: 10.1016/j.phymed.2008.04.011. Epub 2008 Jun 24, PMID: 18579359)

Yeux

Les lipides contenus dans les spores du ganoderma lucidum (reishi) aideraient à améliorer la santé des yeux en inhibant l’apoptose des cellules photoréceptrices rétiniennes. Il y aurait donc une protection rétinienne et le reishi serait donc efficace pour protéger les yeux diabétiques. (Exp Eye Res. 2010 Mar;90(3):397-404. doi: 10.1016/j.exer.2009.11.017. Epub 2009 Dec 7.)

Intestins

Le Ganoderma pourrait aussi être protecteur des intestins via son effet anti-inflammatoire sur ceux ci lors de cas d’inflammation aiguë. (Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:513542. doi: 10.1155/2013/513542. Epub 2013 Jun 24.)

Guérison plus rapide et plus efficace

Le ganoderma serait capable d’améliorer la guérison d’une blessure en augmentant la contraction de la blessure, l’accumulation du collagène et les protéines totales. (Int J Med Mushrooms. 2014;16(4):345-54. PMID:    25271863)

Améliore les capacités physiques chez les personnes atteintes de fibromyalgie

Le ganoderma serait capable d’augmenter l’endurance aérobique (cardio), la flexibilité des membres inférieurs (bas du corps) ainsi que la vélocité chez les femmes atteintes de fibromyalgie. Le ganoderma pourrait donc être un supplément intéressant pour améliorer la performance physique chez les personnes atteintes de fibromyalgie. (Nutr Hosp. 2015 Nov 1;32(n05):2126-2135.  PMID:  26545669)

Augmente de niveau d’énergie

Le ganoderma, en augmentant le niveau d’antioxydant dans le corps, permettrait aux mitochondries, petits organismes dans les cellules servant à produire de l’énergie, de mieux fonctionner. (Clin Nutr. 2010 Jun;29(3):406-12. PMID:  20044182 doi: 10.1016/j.clnu.2009.12.003. Epub 2009 Dec 30.)

Anti inflammatoire

L’éthanol, extrait du ganoderma lucidum (EGL) serait efficace pour diminuer considérablement l’inflammation. Il diminuerait en effet plusieurs des marqueurs et médiateurs inflammatoires. (Exp Ther Med. 2013 Mar;5(3):957-963. Epub 2013 Jan 15. PMID: 23408713)

Améliore le sommeil

Le ganoderma lucidum pourrait améliorer l’état de relaxation générale via un effet sédatif. Il serait efficace pour réduire la latence pour s’endormir (temps requis pour s’endormir), les mouvements locomoteurs durant le sommeil, ainsi que pour augmenter le temps de sommeil total. (J Ethnopharmacol. 2012 Feb 15;139(3):796-800. doi: 10.1016/j.jep.2011.12.020. Epub 2011 Dec 21.) (Pharmacol Biochem Behav. 2007 Apr;86(4):693-8. Epub 2007 Feb 22.) (Zhejiang Jinhua Institute for Drug control, Jinhua, Zhejiang, China 321000)

Diabète

Les polysaccharides contenus dans le ganoderma lucidum auraient des effets hypoglycémiants, c’est-à-dire efficace pour diminuer le taux de sucre sanguin, chez les personnes atteintes de diabètes de type 2 et serait donc un supplément intéressant pour celles-ci. (Arch Pharm Res. 2012 Oct;35(10):1793-801. PMID: 23139131 doi: 10.1007/s12272-012-1012-z. Epub 2012 Nov 9.)

Alzheimer et maladies neurologiques

Les polysaccharides contenus dans le ganoderma lucidum auraient des effets neuroprotecteurs. En effet, ils augmentent la neurogénèse (production de nouveaux neurones) et aident à diminuer les symptômes de neurodégénérescense. ( 2017 Jan 10;8(1):84-94. doi: 10.1016/j.stemcr.2016.12.007.)

Analgésique pour les personnes atteinte d’arthrite rhumatoïde

Selon une étude, le ganoderma serait plus efficace que la médication pour diminuer la douleur chez les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde. (Arthritis Rheum. 2007 Oct 15;57(7):1143-50. PMID: 17907228 )

Allergie au pollen

Le ganoderma serait aussi efficace pour réduire les symptômes de l’allergie au pollen, entre-autres le blocage nasal et l’hyperréactivité nasale. (Phytother Res. 2012 Mar;26(3):325-32. PMID: 21698671 doi: 10.1002/ptr.3557. Epub 2011 Jun 23.)

Protection contre les radiations

Finalement, les polysaccharides contenus dans le ganoderma pourraient être efficaces pour protéger l’ADN contre les dommages pouvant être causé par les radiations, dû à leurs propriétés antioxydantes. (Food Chem Toxicol. 2012 Feb;50(2):303-9. doi: 10.1016/j.fct.2011.10.071. Epub 2011 Nov 4.)

5 étapes pour un cycle menstruel sans douleur

Écrit parentraineur-alexandre labelle - kinésiologue - nutrition

Alexandre Labelle B.Sc.

 

SOIXANTE-QUINZE POUR CENT DES FEMMES SOUFFRENT de maux de tête, de sautes d’humeur, de ballonnements, de crampes et d’autres problèmes qui mettent à risque leurs bien-être, leur vie-privé, leur vie-sociale et leur vie au travail.

Malheureusement, c’est quelque chose que nous prenons pour acquis sans penser que ça peut être autrement…

Selon le Dr Hyman, même si les symptômes du syndrome prémenstruel comme les sautes d’humeur, l’irritabilité, la dépression, l’anxiété, les maux de tête et les perturbations du sommeil affectent 75 pour cent des femmes et que 20 pour cent de ces femmes ont des effets si sévères qu’un traitement médical est nécessaire, ce n’est pas obligé d’être une réalité.

En effet, selon lui, le fait de souffrir à cause du cycle menstruel est non nécessaire et ne serait pas engendré par de la malchance, mais par des mauvaises habitudes, des toxines environnementales et du stress.

La vraie cause du SPM

Toujours selon le Dr Hyman, la vraie cause des SPM serait simplement un déséquilibre hormonal; les niveaux d’œstrogène augmenteraient et les niveaux de progestérone descendraient, soit relativement soit complètement.

On sait que plusieurs facteurs peuvent contribuer à ces dérèglements hormonaux spécifiques. Une alimentation riche en sucre, une alimentaire riche en glucides raffinés, la caféine, le stress, les produits laitiers, les hormones dans les produits laitiers et la viande et les substances ressemblant à des l’œstrogènes (xenoestrogènes) que l’on retrouve dans les pesticides, le plastiques et dans la pollution entre autres en sont d’excellents exemples.

Bien entendu, la consommation d’alcool aussi peut contribuer au problème, il s’agit de sucre-alcool et en plus, c’est une toxine pour le foie ce qui peut empêcher cet organe essentiel d’excréter les surplus l’œstrogène.

La constipation et un déséquilibre des bactéries intestinales peuvent aussi empirer la situation puisqu’ils contribueront à la réabsorption de l’œstrogène des intestins vers le sang plutôt que l’éliminer comme prévu.

Finalement, l’exercice physique aide à réguler plusieurs hormones, alors bouger devrait être une priorité pour toutes les femmes qui veulent se sentir bien!

5 étapes pour un cycle menstruel sans douleur

1.    Avoir une saine alimentation

C’est-à-dire :

  • Arrêter de manger des aliments transformés
  • Éviter le sucre et les farines blanches
  • Éviter la caféine
  • Arrêter de boire de l’alcool
  • Manger un déjeuner pour performer riche en protéine
  • Ne pas sauter de repas
  • Ne pas manger dans les 3 heures avant de dormir
  • Couper vos intolérances si vous en avez : faites le test pour savoir si vous avez des sensibilités alimentaires si vous n’avez jamais pris la peine de vérifier (exemple d’allergènes commun : gluten, produits laitiers, etc.). Ça peut valoir la peine de les couper pour quelques mois, voir si ça aide.
  • Manger plus de végétaux, ils sont riches en fibres, vitamines et minéraux
  • Manger plus de fibres (noix, légumes, fruits, graines, légumineuses et produits céréaliers à grains entiers)
  • Manger biologique si possible pour éviter les pesticides et toxines
  • Éviter de boire/manger dans des contenant en plastique
  • Éviter de cuire les aliments dans des poêles avec revêtement anti adhésif
  • Filtrer votre eau pour éliminer les traces d’œstrogènes pouvant être présentes

2.    Bouger

Faites de l’exercice physique! Bougez au moins 30 minutes par jour. Faites au minimum 5000 pas par jour et idéalement au-dessus de 10 000. L’exercice physique a de nombreux bénéfices et il est essentiel à un équilibre hormonal sain.

3.    Gérer le stress

Le stress a une grande influence sur les niveaux hormonaux, surtout le stress chronique. Essayez la méditation, la respiration, la rigolothérapie, le yoga, ou simplement un bain chaud, mais faites quelque chose pour gérer votre stress.

Pour en savoir plus, cliquez-ici.

4.    Prendre des suppléments

Voici quelques suppléments pouvant aider à améliorer la santé hormonale et diminuer les problématiques reliés au cycle menstruel :

Il existe plusieurs autres suppléments et herbes chinoises qui peuvent aider.

5.    Améliorer sa posture

La posture peut influencer le profil hormonal d’une personne selon le Dr Robert Rakowski. Il est donc important de réguler la posture et d’éliminer les défauts posturologiques pouvant créer des déséquilibres hormonaux.

Les 4 suppléments essentiels pour ne pas être malade en voyage

entraineur-alexandre labelle - kinésiologue - nutritionÉcrit par
Alexandre Labelle B.Sc.

Certains suppléments peuvent vraiment vous sauver la vie en voyage et sauver vos vacances. On connait tous un(e) ami(e) qui est allé en voyage à Cuba et qui a eu une gastro fulgurante qui a gâché ses vacances. Notre but aujourd’hui est simplement de vous faire découvrir quelques suppléments qui peuvent vous aider à éviter ce genre de situation. On parle ici des essentiels, soit de l’acide chlorhydrique, des enzymes digestives, des probiotiques et de charbon activé. Bien sûr d’autre suppléments peuvent être intéressants, mais on vous dévoile simplement les essentiels!

1.      Acide chlorhydrique (HCL)

L’acide chlorhydrique se retrouve naturellement dans votre estomac et vous permet de bien digérer vos aliments. De plus, cette acidité agit comme protection contre plusieurs pathogènes que vous pourriez ingurgiter.

Malheureusement, peu de gens ont un niveau d’acidité d’estomac optimal et donc peu de gens digèrent adéquatement. Ce faible niveau d’acidité est aussi un trou dans notre armure puisqu’il peut laisser les bactéries que nous ingérons vivre (eh oui, la belle gastro après avoir mangé le poisson de Cuba!!!)

Avant de prendre un supplément d’acide chlorhydrique, vous pouvez tenter de passer un test pour voir si vos niveaux sont optimaux ou vous pourriez simplement prendre une cuillère à table de vinaigre, en mangeant, lors de vos repas. Si vous ne sentez pas de brûlure, vous avez probablement un faible taux d’acidité.

Vous pouvez prendre le supplément de HCL en mangeant ou jusqu’à 20 minutes après avoir terminé le repas. Si vous prenez également des enzymes digestives, idéalement prendre le HCL plus vers la fin du repas ou dans les 20 minutes après.

Pour s’assurer de ne pas diluer votre acide d’estomac, évitez aussi de boire de l’eau dans les 20 minutes avant et après le repas ainsi que pendant le repas.

2.      Enzymes digestives

Un complexe d’enzymes digestives peut aussi vous aider à éviter de passer vos vacances sur votre toilette dans la chambre d’hôtel plutôt que sur la plage blanche!

Les enzymes digestives sont des protéines dont le rôle est de découper des molécules complexes en molécules simples afin d’en faciliter la digestion. Elles sont présentes tout le long du tube digestif, de la bouche à l’anus. Les protéases et la pepsine vont découper les protéines en acides aminés, la lactase va découper le lactose en glucose et en galactose, la lipase va découper les lipides en acides gras et etc.

De nombreux facteurs peuvent influencer la production et la digestion d’enzymes. Une production réduite d’enzymes peut compliquer la digestion des aliments et l’assimilation des nutriments. Plusieurs facteurs peuvent influencer l’activité enzymatique et la digestion:

  • Les mauvaises habitudes alimentaires, tels que la mastication, manger rapidement
  • Les choix alimentaires tels que les sucres raffinés, les gras et les grandes quantités de viande
  • L’acide chlorhydrique et la sécrétion d’enzymes diminuent généralement avec l’âge
  • Les enzymes naturelles sont détruites lorsque les aliments sont cuits à 48° C (118° F) ou plus

Un supplément d’enzymes va donc vous aider à mieux digérer tout ce que vous mangez. Ça peut souvent aider les gens qui ont des problèmes digestifs comme des gaz et des ballonnements.

Idéalement, prendre les enzymes juste avant le repas si vous prenez du HCL à la fin du repas ou en mangeant si vous ne prenez pas de HCL.

Si vous êtes intolérant au gluten et que vous ne voulez pas avoir d’effets indésirables ou le ventre super gonflé sur la plage, il existe aussi un supplément fait pour cela. C’est une enzyme spéciale pour digérer le gluten plus facilement, la Prolyl Endopeptidase.

3.      Probiotiques

La science a étudié l’usage de bactéries bénéfiques vivantes comme remède à la diarrhée du voyageur et pour maintenir une bonne santé digestive lors de voyage. Une revue de littérature de plus de 900 études publiées entre 1977 et 2005 a trouvé que l’usage de cultures de bactéries bénéfiques vivantes ont été capables de prévenir de façon significative la diarrhée du voyageur sans effets secondaires sérieux (1).

Un probiotique à plusieurs souches, contenant les souches Lactobacillus acidophilus et Bifidobacterium bifidum a été être particulièrement bénéfique même en voyageant dans des pays en développement où le risque d’exposition à des pathogènes serait plus grand (2).

Selon le docteur Jilian Sarno Teta, les probiotiques aident à digérer les protéines et les glucides, incluant le lactose, et peuvent même aider à alléger les symptômes d’une intolérance au lactose. Les bactéries bénéfiques aident à « humaniser » les nutriments, flavonoïdes et autres composés photochimiques. De plus, ces bactéries aideraient à diminuer l’inflammation des intestins, à équilibrer son pH et à normaliser le péristaltisme et la digestion. De plus, tout dépendant de la souche de bactéries, il est aussi possible d’avoir des effets positifs contre la constipation, la diarrhée et même un effet protecteur contre les pathogènes pouvant se retrouver dans l’eau et la nourriture.

Dr. Natacha Campbell-McBride, quant-à-elle, suggère pour avoir la meilleure protection contre les maladies en voyageant, de commencer à prendre les probiotiques au moins 2 semaines avant le départ pour le voyage. En ayant déjà une forte et saine colonisation des intestins avant de partir, on optimise notre immunité naturelle.

Il faut évidemment continuer à prendre la probiotique pendant le temps partie et au moins 2 semaines après le retour à la maison. Avec ce supplément de probiotique, 1 seule capsule par jour est nécessaire et elles se conserve à température pièce, donc facile à transporter.

4.      Charbon activé

Le charbon activé est aussi un supplément de choix lors de vos voyages même si on n’y penserait pas d’emblée. Le charbon activé est un absorbant tout-usage merveilleux de toxines et de contaminants.

Selon Ann Louise Gittleman, nutritionniste et auteure gagnantes de prix de bestsellers du New-York Times de plus de 30 livres, afin d’aider à ne pas être malade, on peut ouvrir une capsule de charbon activé et la saupoudrer sur la nourriture qui est crue, sous cuite ou questionnables.

Si vous tombez malades, commencez à 4 capsules aux premiers signes de symptômes.

Selon le Dr. Josh Axe, le charbon activé peut aussi être utilisé pour éliminer les toxines de l’eau, pour traiter les intoxications à l’alcool, pour diminuer les inconforts gastro-intestinaux (gaz et ballonnements) ainsi que pour simplement éliminer les toxines et les polluants.

Selon lui, dans le cas d’un empoisonnement alimentaire, quand des nausées et de la diarrhée sont présentes, un adulte devrait prendre 25g et un enfant 10g et ajuster les doses si nécessaires. Il est aussi important de boire suffisamment d’eau lors de l’utilisation de charbon activé.

Bien sûr, en cas d’empoisonnement, il est impératif d’appeler les urgences afin qu’un médecin vous administre une dose thérapeutique de façon sécuritaire ou tout autre traitement nécessaire.

Les suppléments – Pour ou contre ?

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS
Kinésiologue-Kinésithérapeute, Naturothérapeute

Dans ma pratique, il y a beaucoup d’opinions différentes concernant les suppléments alimentaires, tant entre les professionnels de la santé (nutritionniste, naturopathe / naturothérapeute, médecin, etc.) que mes clients.

Pourquoi les gens les évitent? – Ce que j’entends le plus fréquemment :

• On peut faire une surdose en vitamines et minéraux.
• On peut tout combler par l’alimentation. On en n’a pas besoin.
• Je ne veux pas prendre de stéroïdes.
• Un professionnel de la santé m’a dit que ce n’était pas nécessaire et que ça pouvait même être dangereux.
• Trop de protéines, ce n’est pas bon pour les reins.
• C’est cher, trop coûteux.
• Je ne veux pas prendre de masse musculaire.

Pourquoi les gens en consomment? – Ce que j’entends le plus fréquemment :

• C’est pratique.
• Pour m’assurer d’avoir assez de vitamines et minéraux.
• Je connais quelqu’un que ça a aidé pour une certaine condition.
• Pour optimiser mes performances athlétiques.
• Pour aider à la prise de masse musculaire.
• Pour optimiser une condition particulière (ex. : rhume, grippe, fracture, arthrose, etc.).
• Pour aider à perdre du poids.
• Un professionnel de la santé m’a dit d’en prendre.

Bref topo

Les suppléments ne sont pas des stéroïdes. Il y a une variété de suppléments avec une variété d’utilisation. Certains sont plutôt dédiés pour aider à la performance, d’autres pour la santé générale ou même pour des conditions de santé particulière.

Dans l’alimentation, les gens sont souvent contents de manger certains aliments qui sont « enrichi » d’une vitamine ou un minéral. Le terme enrichi veut justement dire que quelque chose a été ajouté en supplémentation dans un aliment.

Voici quelques endroits « cachés » des suppléments alimentaires :
• Produits laitiers = Enrichis de vitamine D
• Margarine et huiles végétales = Enrichies de vitamine D
• Farines = Enrichi de vitamine B, de fer et d’acide folique
• Produits de soya = Enrichi de vitamine B12
• Jus d’orange = Enrichi en calcium
• Yogourts = Enrichi de probiotiques
• Substitut de lait maternel (lait infantile) = Protéines de lait, plusieurs vitamines et minéraux
• Sel de table = Enrichi en iode
• Etc.

Mes « contre »

Personnellement, je ne suis pas contre les suppléments en général. Je suis contre la mauvaise utilisation des suppléments ou une mauvaise qualité de suppléments. Il faut faire à la généralisation. Un supplément peut convenir pour certaines personnes, mais peut-être pas pour vous.

En lien avec la spécificité de l’utilisation des suppléments, il faut faire attention à certaines interactions avec les médicaments. Faites aussi attention à ne pas mettre les médicaments et les suppléments dans la même catégorie. Un médicament n’est pas un supplément et un supplément n’est pas un médicament.

De plus, je suis contre les personnes qui prennent des suppléments sans modifier leurs habitudes de vie. Si vous continuez à mal manger, à ne pas faire d’activité physique, à ne pas avoir de bonnes habitudes de sommeil et à avoir un stress chronique élevé, je suis d’accord pour dire que les suppléments seront une « patch »; ça n’adresse pas la cause.

Je suis aussi contre le fait d’être mal informé avant d’en consommer. Cela peut provenir autant du professionnel de la santé qui explique mal ou du client qui ne prends pas le temps de bien s’informer et qui fait confiance aveuglément au professionnel de la santé. Par contre, j’aimerais voir cette même rigueur appliqué à l’utilisation de médicaments prescrits par votre médecin.

Mes « Pour »

Beaucoup de gens ont des carences1,2 qui pourraient être comblés par une supplémentation. Oui les aliments nous procurent des nutriments, mais lorsque vous êtes en carence, il sera difficile de remonter à des niveaux optimaux sans suppléments.3
Certaines personnes peuvent être allergiques ou intolérantes à certains aliments, ce qui limitent les choix alimentaires et cela pourrait amener des carences alimentaires.

Pour optimiser la récupération d’une blessure ou aider à contrôler une maladie.
Les suppléments sont présents pour supplémenter de bonnes habitudes de vie. Toutefois, il est plutôt rare de voir des gens avec des habitudes de vie parfaites. Est-ce que vous :
o Mangez minimum 5 portions de légumes par jour ?
o Mangez-vous assez de protéines par jour?
o Évitez-vous la malbouffe en tout temps?
o Dormez assez longtemps et assez bien ?
o Faites-vous assez d’activité physique?
o Est-ce que vous avez un stress chronique à plus de 7/10 (subjectivement)?

Si vous avez certaines défaillances dans vos habitudes de vie, vous aurez plus de difficulté à maintenir un bon niveau d’énergie dans votre journée. Lorsque la fatigue est présente, c’est quel corps a besoin de récupérer. Si vous ne l’aider pas à récupérer, tranquillement, cela se transpose en troubles fonctionnels métaboliques. Bref, il y a une diminution graduelle de votre santé.

Les suppléments peuvent servir de « patch » de façon intelligente. Si vous n’êtes pas prêt à faire les changements d’habitudes de vie nécessaires pour maintenir votre santé optimale, les suppléments peuvent être présent en soutien. Est-ce que c’est la meilleure solution? Non. Mais si vous avez deux emplois et une famille à vous occuper, que vous avez peu de temps pour vous et que vous n’avez pas fait le cheminement pour prendre soin de votre santé de façon optimale, une bonne supplémentation selon votre situation vous aidera à maintenir ce train de vie avec une meilleure santé. Le seul critère que je dis à mes clients, c’est que vous devez le faire en connaissance de cause sachant qu’il faudrait améliorer les habitudes de vie.

Finalement, il faut s’assurer de trouver un supplément qui est de qualité, qui convient à vos besoins spécifiques et qui n’a pas d’interaction avec vos médicaments si vous en avez.

Vous posez beaucoup de questions concernant les suppléments, je vous invite à être aussi critiques envers les médicaments que votre médecin vous conseille.

Références

1. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-624-x/2013001/article/11727-eng.htm
2. http://www.osteoporosis.ca/osteoporosis-and-you/nutrition/vitamin-d/
3. http://link.springer.com/article/10.1007/BF02877718