Comment choisir un soulier adapté

choix_soulier_adapté

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

 

Une multitude de souliers s’offre à nous de nos jours. Certains avec des noms, des matériaux particuliers ou même des « technologies » quelconque pour aider à performer.

Voici quelques exemples de souliers :

  • Souliers minimalistes
  • Multisport
  • Course
  • Talons hauts
  • Chic
  • De randonnées
  • Mocassin
  • Haltérophilie
  • Cap d’acier
  • CrossFit
  • Pour des sports spécifiques
    • Golf
    • Soccer
    • Football
    • Etc.

Voici quelques particularités des souliers :

  • À air
  • Capteur de pression
  • Absorbant les chocs
  • Avec stabilité latérale
  • Etc.

Est-ce que tout fait vraiment du sens ou ce sont des stratégies marketing?
Plusieurs choses sont marketing et n’ont pas nécessairement de bénéfices… et certaines choses ont leur raison d’être.

Quoi regarder pour un soulier habituel (de tous les jours)

La flexibilité du soulier

Il est intéressant de voir si vous êtes capable de tordre votre soulier et de la plier en deux facilement. Si c’est le cas, c’est ce que je vous recommande.

Cela permet aux muscles de vos pieds et de la cheville de faire leur travail de stabilisation de votre corps et de votre posture lorsque vous êtes debout.

soulier_flexible_shoe

La courbure du soulier

Plusieurs types de courbures existent pour les souliers.

Il y a le soulier bateau :

Avec ce type de soulier, la pression est réparti principalement au centre du pied. Cela ne favorise pas une bonne répartition du poids sur le pied.

souliers_bateau_douleur_fasciite

Le soulier en vague :

souliers_vague

Le soulier de lutin :

Peu d’espace pour les orteils.

souliers_lutin_pointu_homme_femme

Le soulier à talon :

Cliquez sur ce lien pour mieux comprendre l’incidence néfaste sur votre posture.

souliers_talons_homme_femme

Le soulier plat :

Je crois qu’il est sage d’utiliser un soulier qui ne modifie pas la position de votre pied, qui permet de bouger librement et qui réparti la charge également sur tout le pied.

De plus, le soulier plat n’a pas de dénivellation entre l’arrière et l’avant du pied.

C’est pourquoi je préfère opter pour des souliers plats.

soulier_plat_tous_les_jours

L’arche de la semelle

Bien qu’une semelle avec une partie relevée pour soutenir l’arche du pied peut sembler, à première vue, une bonne idée, il faut y repenser à deux fois.

Les souliers peuvent avoir une incidence dans la création de l’arche du pied chez les enfants. Une étude8 suggère que le port de souliers chez les enfants serait néfaste pour le développement de l’arche longitudinal du pied.

Cela peut également différer entre la position statique debout où on met le système postural en jeu et lors d’efforts dynamique (la marche ou la course)9.

Je suggère habituellement de laisser de côté les semelles avec les arches pour le pied et d’y aller plutôt avec une semelle plate.

Il existe également un type de semelle (semelles de posturologie) pouvant vous aider à regagner l’arche de votre pied et à améliorer la position de votre cheville. Cela peut être très utile dans plusieurs cas, non seulement pour la position du pied et de la cheville, mais aussi de la posture en général.

Conclusion

Pour un soulier de tous les jours, optez pour un soulier :

  • Flexible
  • Plat
  • Sans arche

Il se peut que certains souliers soient intéressants pour l’amélioration de la performance dans certain sport. Toutefois, ce n’est pas le type de soulier que vous devriez nécessairement porter au quotidien.

 

*** Attention : Faites attention à la transition! ***

Si vous êtes habitués avec des souliers très rigides, avec une forme particulière et qui contient une semelle avec une arche, faites tranquillement la transition vers le type de soulier suggéré.

Si vous faites le changement de façon trop radical, il se peut que vous ayez plus de douleurs. Augmentez très graduellement la fréquence et la durée du port de vos nouvelles chaussures afin d’habituer votre corps.

 

Références