Les symptômes oubliés des commotions cérébrales

commotions_cérébrales_intestins_digestion

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

 

Les commotions cérébrales sont un sujet d’actualité. Un des exemples est la sortie du film « Concussion », avec Will Smith. Cliquez ici pour visionner la bande-annonce.

De plus, ce matin, à la radio du 96,9 CKOI, il a été question des commotions cérébrales par le Doc Michaël Bensoussan. Cliquez ici pour visionner la vidéo.

Qu’est-ce qu’une commotion cérébrale?

La commotion est un traumatisme au cerveau qui se cogne contre le crâne.

Il se peut également que vous voyez les termes TC ou TCC, pour traumatisme crânien ou traumatisme craniocervical.

Il y a différents grades :

  • Léger
  • Modéré
  • Grave

Quels sont les symptômes fréquents et connus?

  • Mal de tête
  • Étourdissement
  • Problème de concentration
  • Confusion / Désorientation
  • Problèmes de mémoire
  • Perte de conscience

Prenez note qu’il n’est pas nécessaire d’avoir tous les symptômes.

Quelles sont les répercussions moins connues?

Il est très important de comprendre qu’il y a des répercussions ailleurs dans le corps qui sont souvent oubliés. Les professionnels de la santé mettent souvent beaucoup le focus sur le cerveau, puisque c’est l’élément principal qui a été touché, mais ils oublient les répercussions au niveau du système digestif.

Effectivement, il se pourrait qu’il y ait des dysfonctions au niveau gastro-intestinal par le biais de la liaison cerveau-intestin du nerf vague. Il peut y avoir une altération de la perméabilité intestinale, une mauvaise absorption des nutriments, une diminution de la régulation du système immunitaire, une diminution de la motilité intestinale, etc.

Quoi faire lorsque vous avez une commotion cérébrale?

La plupart des recommandations est simplement d’attendre que les symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Restez au repos complet pendant les premières 48 heures.

Généralement, cela prend de 7 à 10 jours pour se rétablir au niveau de base lorsque cela est un traumatisme crânien léger. Pour un retour aux sports, cela peut être un peu plus long. Encore, il faut porter attention à ses symptômes et y aller à son rythme.

Quoi faire après une commotion? – version améliorée

Pour aider à la récupération, bien sûr je suggère également le repos. Toutefois, je suggère conjointement certains suppléments pour aider à diminuer l’inflammation, aider à réparer au niveau intestinal et pour optimiser le système immunitaire. Nous avons également certaines techniques que nous utilisons pour réguler le système nerveux, diminuer les symptômes plus rapidement et donc revenir à la normale plus efficacement.

Je vous suggère de trouver quelqu’un qui pourra vous aider à réadapter le système vestibulaire et le système oculomoteur lorsque les symptômes persistent. Contactez-nous pour prendre rendez-vous.

Référence

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26348611