Vos entrainements intenses ne sont pas intenses

entrainements_intenses

Qu’est-ce que l’intensité pour vous ?

Lorsque vous terminez un entrainement complètement en sueur et épuisé, vous dîtes que l’entraînement était « intense ». Toutefois, ce n’est pas le bon critère pour évaluer qu’un entraînement est « intense ».

La sueur ne signifie pas que l’entraînement a été « intense ».

Qu’est-ce que l’intensité pour un kinésiologue ?

Dans notre vocabulaire de kinésiologue, l’intensité fait référence à la puissance (force x vitesse). Il est question d’une épreuve que vous ne seriez pas capable de faire plus de 10-20 secondes à la même intensité.

Voici trois exemples d’intensité pure :

Intensité_force_vitesse

Comment utiliser ce concept pour augmenter vos résultats?

Vous entraînements « intenses » sont généralement des entraînements épuisants. Vous utilisez de petites charges, mais vous faites un circuit d’entraînement de sorte que le cardio travaille beaucoup et que vous suez beaucoup.

De temps en temps, faites des phases où vous travaillez avec des charges plus lourdes. Il n’est pas nécessaire de soulever 500 livres, ni de se rendre à une charge que vous n’êtes en mesure que de faire que 2 répétitions sur un mouvement. Toutefois, il peut être intéressant de temps en temps de faire des entrainements de base, tel que :

3 séries de 10-12 répétitions avec une charge qui vous permet de faire un maximum de 12 répétitions (12 R.M.)

Varier vos types d’entraînement et l’intensité afin d’avoir le maximum de bénéfices.