Est-ce que les talons hauts causent vos douleurs au dos ?

talons hauts douleur au dos

Saviez-vous que 59% des femmes portent des talons hauts entre 1 et 8 heures par jour.3

Les femmes portent des talons hauts parce que ça fait joli, classe, chic, féminin, à la mode, etc. Mais est-ce que le fait de porter les talons hauts valent la peine de souffrir de douleurs au dos, aux chevilles, aux mollets ou au cou apportés par les souliers ?

Apprenez-en davantage sur l’effet des talons hauts sur votre posture et vos douleurs.

 

La posture

Lorsque vous vous tenez debout avec des talons hauts, la posture est modifiée par rapport à des souliers plats. Que se passe-t-il ?

mollet talon haut
Image tirée de l’étude 5 des références

 

En portant des talons hauts, les talons sont surélevés par rapport à des souliers plats. À long terme, cela amène un raccourcissement des sarcomères du muscle : partie constituant les fibres musculaires.4,5 Cela se produit principalement au niveau des muscles gastrocnémiens, muscles que vous voyez dans l’image ci-dessus. Cela signifie que vous aurez possiblement des tensions ou des douleurs au niveau des mollets.

sarcomères muscle
Image tirée de l’étude 5 des références

 

De plus, par rapport à la posture normale, le centre de gravité de votre corps est déplacé vers l’avant. Cela transfert donc le poids majoritairement sur la plante des pieds.  Pour compenser l’avancement du centre de gravité, vous ferez une hyperlordose (creuser le bas du dos, fesses sorties), la poitrine sera avancée et il y aura un raccourcissement des muscles des mollets. 1,3

posture talons hauts

Plus le talon est haut, plus le centre de gravité est élevé, ce qui diminue la stabilité. Donc, votre cheville est d’autant plus à risque que la hauteur de votre talon et les cambrures du corps seront également plus prononcés avec un talon plus haut. Par exemple, une étude a démontré que les muscles cervicaux et lombaires étaient significativement plus sollicités lors du port de talons de 10 cm en comparaison des talons de 4 cm.2

 

Les impacts des talons hauts sur votre corps

Lorsque vous marchez avec des talons hauts de 4 pouces, les forces sur les talons sont équivalentes à la force ressentie lors de la course.1 Même à la marche, il a été démontré que l’utilisation à long terme des talons modifiait la neuromécanique, le patron moteur de marche.4

Il a aussi été rapporté que les talons hauts modifient la mobilité des genoux, pouvant causer de l’arthrite dégénérative.3 De plus, lorsque le soulier est étroit, il peut causer une déformation du pied.3 La hauteur des talons peut aussi amener une déformation lombaire (bas du dos).3

 

Quoi faire?

Vous avez deux options qui s’offrent à vous :

  • Éliminer la cause & arrêter de porter des talons hauts.
  • Traiter les symptômes & endurer les douleurs, tout en tentant de les amoindrir avec des exercices

Il va sans dire que la meilleure solution est de ne pas porter de talons hauts.

Toutefois, je sais que beaucoup d’entre vous porterez tout de même vos talons hauts. Dans ce cas, nous voudrons faire l’inverse de la posture avec les talons hauts pour diminuer les symptômes :

Comme il y a un raccourcissement des muscles du mollet, principalement les gastrocnémiens selon les études, il serait intéressant d’étirer les mollets pour donner plus de mobilité à la cheville. De plus, il serait intéressant de masser sous le pied avec une balle de tennis ou une balle de golf pour relâcher les tensions dans l’arche du pied.

Pour les tensions du bas du dos, il serait intéressant de renforcer les abdominaux, les fessiers et les ischio-jambiers. À l’inverse, il sera probablement plus intéressant pour les quadriceps, les psoas-iliaques et les lombaires de les étirer.

 

Article écrit par
Jérémie Béland, kinésiologue-kinésithérapeute naturothérapeute
Jérémie Béland, B.Sc. D.E.S.S. FLT PN HLC1 Biosignature

 

Référence

  • http://illumin.usc.edu/81/walking-in-high-heels-the-physics-behind-the-physique/
  • Effects of the height of shoe heels on muscle activation of cervical and lumbar spine in healthy women. Park, K. J. Phys. Ther. Sci. 28: 956–959, 2016
  • Muscle activation of paraspinal muscles in different types of high heels during standing. Han, D. J. Phys. Ther. Sci. 27: 67–69, 2015
  • Long-term use of high-heeled shoes alters the neuromechanics of human walking. Cronin, N.J. J Appl Physiol 112: 1054–1058, 2012.
  • On high heels and short muscles: A multiscale model for sarcomere loss in the gastrocnemius muscle. Zöllnera, A.M. J Theor Biol. 2015 January 21; 365: 301–310.