La sérotonine et le 2e cerveau

esprit - corps - entrainement - sérotonine

Écrit par Jérémie Béland, B.Sc., D.E.S.S.

 

C’est l’été et on est heureux! Prenez le temps de profiter du soleil, de faire des activités à l’extérieur et d’avoir du plaisir. Saviez-vous que le niveau de sérotonine, neurotransmetteur et hormone reconnue pour ses effets de bien-être, augmente dans le corps lorsque les périodes d’ensoleillement s’allongent(8). Voilà une des raisons pourquoi beaucoup de gens aiment l’été et qu’ils sentent un regain d’énergie. Profitez donc des terrasses pour faire le plein de soleil et de vitamine D par le fait même… mais sans les boissons alcoolisées s’il vous plaît! 😉

 

 

Il y a justement une étude qui démontre que chez les alcooliques, le taux de protéine de transport de la sérotonine serait plus faible que le reste de la population(9). Voilà donc une bonne raison de boire avec modération cet été.

Certains d’entre vous se demandent peut-être qu’est-ce que le deuxième cerveau du corps? Il y a deux systèmes nerveux : le système nerveux central, comprenant le cerveau et la moelle épinière, et le système nerveux entérique.(7) Ce deuxième, le système gastro-intestinal, est souvent caractérisé comme le deuxième cerveau, puisqu’il contient 100 millions de neurones(1,2). De plus, l’intestin est le seul organe du corps à avoir son propre système immunitaire indépendant(2). L’intestin contient aussi 10 fois plus de micro-organismes que de cellules humaines(7), soit 100 trilliards de bactéries.(2) On peut donc pratiquement dire que notre corps est constitué en majorité de micro-organismes et non de cellules.

En sachant cela sur vos intestins, ce n’est pas étonnant qu’ils puissent avoir un si grand impact sur votre corps, tant physique que mental.(7) Vous avez peut-être déjà remarqué que lorsque vous vivez un stress psychologique, votre digestion était moins efficace. C’est parce que le stress modifie le micro biome (ex. bactéries) de l’intestin en éliminant les bactéries bénéfiques au corps.(2) Cependant, l’inverse est aussi vrai selon Emeran Mayer, professeur au UCLA (University of California, Los Angeles). Selon lui, si quelque chose va mal au niveau des intestins, ce changement se reflètera au niveau du cerveau également.(3,7) Une mauvaise digestion peut donc amener du stress, de l’anxiété ou des symptômes dépressifs.(7)

Vos intestins vous semblent possiblement très différents tout à coup. Toutefois, il reste à établir le lien entre ce deuxième cerveau et la sérotonine. Souvent, quand on pense à la dépression, on pense à la sérotonine et au cerveau. Toutefois, les bactéries des intestins produisent plusieurs molécules neurochimiques comme la GABA, la sérotonine, la norépinéphrine, la dopamine, l’acétylcholine et la mélatonine.(2) En effet, 95% de la sérotonine du corps est produite et présente dans les intestins(1,2,3,4,7) et seulement 2 à 3% de la sérotonine se retrouve dans le cerveau.(3) Plusieurs études faites sur des souris démontrent que le changement des bactéries dans les intestins influence l’humeur et l’attitude générale des souris.(2)

Concrètement, que fait la sérotonine? :

  • Régule le péristaltisme intestinal (vitesse du transit) (4,6)
  • Affecte la quantité de fluide/mucus sécrété par les parois intestinales (6)
  • Affecte la sensibilité des intestins pour la douleur et les ballonnements (6)
  • Procure une sensation de bien-être

Certaines études suggèrent que les gens avec un faible niveau de sérotonine pourraient être plus enclins à la fibromyalgie et que cela pourrait aussi interrompre votre sommeil. Un manque de sérotonine est associé à des symptômes dépressifs et anxieux.(6) Effectivement, selon une étude du British Journal of Nutrition, une prise de probiotique de 30 jours contenant certaines souches de bactéries bénéfiques tend à diminuer l’anxiété et la dépression des sujets.(2)

Prenez donc soin de votre système gastro-intestinal et des micro-organismes, car ils peuvent influencer une multitude de choses, dont :

  • Les fonctions du système immunitaire
  • L’expression génétique
  • Le diabète
  • L’obésité
  • L’autisme

Pour mettre toutes les chances de votre côté afin de profiter du sentiment de bien-être qu’offre la sérotonine, vous devez bien vous alimenter. Cela signifie de manger des aliments biologiques, frais et locaux, de la viande d’animaux élevés humainement et de prendre des probiotiques.(7) Assurez-vous d’avoir dans votre alimentation assez de protéines, particulièrement d’un acide aminé essentiel, le tryptophane. Celui-ci est précurseur de la sérotonine et il pourrait donc diminuer les symptômes dépressifs, surtout chez les sujets à risque ou ayant déjà pris des antidépresseurs.(5) Les fruits de mer, les œufs, la plupart des viandes et des noix et graines sont une bonne source de tryptophane.

En conclusion, mangez bien, faites de l’activité physique, dormez bien, gérez votre stress et ayez du plaisir. Vos deux cerveaux en seront bien heureux!

 

Références

  1. http://www.scientificamerican.com/article/gut-second-brain/
  2. http://www.apa.org/monitor/2012/09/gut-feeling.aspx
  3. http://www.huffingtonpost.com/lissa-m-cowan/how-trusting-your-gut-can_b_4312635.html
  4. Gershon, M. & Tack, J. The Serotonin Signaling System: From Basic Understanding To Drug Development for Functional GI Disorders. Gastroenterology 2007;132:397–414
  5. http://www.precisionnutrition.com/how-to-fight-depression-naturally-with-nutrition
  6. http://www.healthline.com/health/irritable-bowel-syndrome/serotonin-effects#1
  7. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2013/06/20/gut-brain-connection.aspx
  8. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12480364

Storvik M, Tiihonen J, Haukijärvi T, Tupala E Lower serotonin transporter binding in caudate in alcoholics. Synapse. 2006 Mar 1;59(3):144-51.