Pourquoi il ne faut pas s’étirer le dos le matin

Article écrit par
Jérémie Béland_Kinésiologue_kinésithérapeute_naturothérapeute_Spécialiste Santé
Jérémie Béland, B.Sc. DESS FLT PN
Kinésiologue, Kinésithérapeute, Naturothérapeute
Spécialiste en thérapie des blessures et des douleurs

 

Durant la journée, votre colonne est en compression, simplement par le fait d’être debout ou assis.

étirements_dos_matin

Durant la nuit, votre dos n’a pas de compression sur les disques intervertébral. La répercussion de cela est que les disques entre les vertèbres se remplissent d’eau. Ce phénomène est dû à la pression osmotique.

étirements_dos_matin

En vous réveillant le matin, vous êtes plus grand grâce à ce phénomène. Par le fait même, votre colonne vertébrale est également moins mobile.

Si vous essayez de vous pencher vers l’avant, les ligaments arrière se feront plus étirés à cause des disques intervertébraux plus grands.

Il est donc préférable d’attendre une ou deux heures si vous faites des exercices comportant de la mobilité du dos.

Voici quelques exemples à éviter (tiré de la référence #1) :

dos_étirements_McGill

Les répercussions sur l’entraînement matinal

Idéalement, attendez deux heures après vous être levé pour faire des exercices intenses et surtout avec beaucoup de charges ou d’impact sur votre colonne vertébral.

De plus, assurez-vous de bien vous échauffer afin d’optimiser l’habileté de votre colonne vertébrale à supporter la compression.

Vous diminuerez ainsi les risques de blessures, de douleurs et vous optimiserez aussi vous performances en ayant un dos plus stable.

Quoi faire d’autres?

Pour mieux comprendre vos douleurs au dos, contactez-nous pour voir un spécialiste qui vous évaluera pour mieux comprendre la source de vos douleurs au dos.

Nous vérifions les douleurs sous différentes facettes parmi nos spécialités comme la kinésiologie, kinésithérapie, naturothérapie, posturologie et auriculothérapie.

De plus, vous pouvez consulter de nombreux autres de nos articles à ce propos :

Références

  1. Low back disorders, Evidence-based prevention and rehabilitation. Third edition. Stuart McGill.
  2. Diurnal variations in intervertebral disc height affect spine flexibility, intradiscal pressure and contact compressive forces in the facet joints. 2010. DOI: 10.1080/10255840903337855