Se Préparer pour bien s’alimenter (partie 2)

idee-plan-action-2

Écrit par

Alexandre Labelle B.Sc. FLT HLC1
Jérémie Béland B.Sc. D.E.S.S.

Étape 2. Sous-objectifs

Il faut ensuite décortiquer votre objectif principal en plusieurs objectifs secondaires. L’objectif principal sera qualifié « d’objectif de résultat », car il est axé sur les résultats que l’on veut obtenir.

Vos objectifs secondaires quant à eux seront qualifiés « d’objectifs de moyen », car ils seront les moyens que vous utiliserez pour atteindre votre objectif principal. Vous comprendrez alors qu’il s’agit là des stratégies nécessaires pour atteindre votre objectif principal.

Exemple d’objectifs secondaires (objectifs de moyen) en contexte

Objectif principal : Je veux passer de 60 livres de gras à 40 livres de gras en 4 mois, afin de me sentir belle pour mon mariage.

Objectifs secondaires (de moyen)

  1. Je vais aller au gym, m’entraîner 2 fois par semaine (mardi et jeudi) le prochain mois.
  2. Je vais manger au moins 5 portions de légumes par jour et éliminer la restauration rapide pour le prochain mois.
  3. Je vais boire de l’alcool seulement le vendredi soir et me limiter à 3 consommations.
  4. Je vais aller consulter un professionnel pour accélérer mes résultats un mois après le début de mes changements d’habitudes de vie santé.
  5. Je vais respecter ma stratégie alimentaire, élaborée avec mon professionnel de la santé, tous les jours.
  6. Je vais aller au gym, m’entraîner 4 fois par semaine (lundi – mercredi – vendredi – samedi).

Créez-vous des sous-objectifs qui deviendront vos objectifs plus petits. Plus votre objectif principal est d’envergure et sur une longue période de temps, plus vous devez le décortiquer en sous-objectifs. Cela vous gardera motivé à court terme et vous ferez des réussites régulièrement dans votre cheminement.

Étape 3. Obstacles et solutions

Dans la vie, il y a toujours des passages difficiles, des événements particuliers comme une fête, un souper, Noël et bien plus encore qui tendent à nous amener vers de mauvaises habitudes de vie. Pour chaque personne, les obstacles peuvent être différents. Afin de ne pas être pris au dépourvu, il est important de cerner quelles sont vos éléments déclencheurs et de préparer les solutions d’avance.

Quels sont vos moments particuliers propices à de mauvaises habitudes de vie?
– Période de stress
– Anniversaire
– Les fameux 5h à 7h d’entreprise
– Le soir en rentrant du travail
– Etc.

Reprenons le même exemple qu’aux étapes précédentes :
            Objectif principal : Je veux passer de 60 livres de gras à 40 livres de gras en 4 mois, afin de me sentir belle pour mon mariage.

Quels pourraient être les obstacles pour cet objectif? :
            – Le stress des préparations du mariage qui tendent à vous faire
faire des crises de panique.
– Les préparations du mariage qui tendent à vous faire
faire sauter des repas.
– Le souper familial prévu 1 mois avant votre mariage.
– Le manque de temps dû à votre travail et les préparations du
mariage pour vous entraîner.

Quels pourraient être les solutions? :
            – Lorsque vous avez une période de stress plus présente, utilisez les
respirations de type 4-4-8.
– Préparez-vous des repas à l’avance pour la semaine.
– Au souper familial, vous n’avez qu’à faire les choix qui soutiendront
votre objectif. Par exemple, prenez une petite portion de pomme
de terre, plus de légumes, un petit morceau de dessert plutôt qu’un
gros morceau.
– Si vous manquez de temps pour vous entraîner, il y a plein de
solutions. Vous pouvez par exemple maximiser votre temps de diner
et aller faire 30 minutes d’activités physiques au lieu de prendre
l’heure au complet.

Étape 4. Trouvez vos alliés

Maintenant que vous avez trouvé les situations et les personnes potentiellement problématiques et les solutions, trouvez aussi ceux qui seront présents pour vous épauler dans votre cheminement. Qui sont les personnes qui vous encourageront et qui n’essaieront pas de faire du sabotage? Attention! Ce n’est pas parce que c’est votre époux/épouse, chum/blonde, ami(e)s ou la famille qu’ils n’auront pas de tentative de sabotage.

Qu’est-ce que le sabotage? Ce ne sera peut-être pas conscient de leur part. Mais chaque «blague» visant à vous tenter pour manger un biscuit, un beigne ou un gâteau, chaque remarque sarcastique face à vos repas peut s’accumuler et devenir lourde à supporter à la longue.

Trouvez donc les personnes qui vous supporteront réellement, qui vous encourageront et qui ne vous laisseront pas tomber dans les moments plus difficiles. Avec ces personnes, votre cheminement sera plus agréable. Si vous pouvez trouver quelqu’un qui a le même objectif que vous et qui veut s’embarquer dans un processus similaire, c’est encore mieux! Vous aurez quelqu’un avec qui partager cette aventure. De plus, n’hésitez pas à mentionner clairement à votre amoureux(se)/ami(e) ou à un membre de la famille que vous n’aimez pas leurs remarques. Dites-leur qu’est-ce que vous attendez d’eux. Ainsi, tout sera plus clair et vous repartirez sur de meilleures bases plutôt que de cacher votre mécontentement à cette personne.