Le mal de dos et la digestion


Écrit paralexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie

Alexandre Labelle B.Sc.

Vous vous demandez ce que la digestion vient faire dans le mal de dos? Ne vous en faites pas, vous êtes comme la majorité des clients qui entrent dans notre bureau. Chez Spécialiste Santé, nous nous spécialisons en douleur au dos et nous regardons tous les facteurs pouvant être en causes dans celles-ci.

Comme nous l’avons déjà abordé, il n’y a pas seulement que la biomécanique qui soit impliquée dans le mal de dos, mais aussi la neurologie, la posture, la biochimie, le stress, les émotions, le sommeil, la nutrition et la digestion!

Oui oui, la digestion…!

L’histoire de Jean

Jean avait mal au bas du dos depuis 5 ans et il est allé voir tous les thérapeutes pour essayer de régler le problème. Il recevait des traitements à chaque 2 semaines quand un ami lui parla de nous.

Il décida donc de prendre rendez-vous pour la première consultation.

Après avoir consulter les questionnaires qu’on lui a fait remplir, et avoir fait un bilan musculaire et postural, nous avons conclus que la priorité était sa digestion!

Jean n’allait pas à la selle. Il était constipé!

Cette constipation créait une pression dans son bas du dos et créait ses douleurs.

Après quelques recommandations sur son alimentation, Jean recommença à aller à la selle à tous les jours et toutes ses douleurs au bas du dos disparurent.

Il n’a plus besoin de se faire traiter pour ses douleurs maintenant, même après quelques années.

La digestion et la neurologie

La constipation peut causer des douleurs au dos, tout comme la diarrhée.

Il est aussi possible d’avoir des douleurs au dos à cause des organes de digestion, comme par exemple votre estomac, votre vésicule biliaire ou votre pancréas via leur innervation rachidienne! Effectivement, si un organe est « problématique », tout ce qui est innervé par le même nerf rachidien (dans le même métamère), sera « problématique ». La peau sera douloureuse, le muscle sera douloureux, tout sera douloureux.

Parfois, pour trouver la cause d’une douleur, il faut simplement savoir où regarder!

L’horaire de vos douleurs au dos

Écrit paralexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie

Alexandre Labelle B.Sc.

 

Vous êtes vous déjà demandé d’où viennent vos douleurs au dos?

Votre corps vous envois des signaux pour vous aider à trouver la cause de vos douleurs. Dans cet article, je vous donne 4 pistes possibles selon le moment où apparait votre mal de dos. Évidemment, toutes les douleurs au dos ne peuvent être résumées par cet horaire et il peut y avoir d’autres causes. Il peut aussi y avoir plus d’une cause.

1.      Mal de dos au réveil

Si vous avez mal au dos en vous réveillant le matin, en ouvrant les yeux, avant même d’être sorti du lit, c’est un signe que vous douleurs dorsales peuvent être due à un trouble postural causé par votre mâchoire!

En effet, si vous dormez la bouche ouverte ou si vous serrez des dents la nuit, vous avez plus de risque d’avoir une dysfonction temporo-mandibulaire (DTM) qui causera un syndrome postural (mauvaise posture) et ainsi provoquera des douleurs au dos plus présente au réveil.

2.      Mal de dos au levé

Ensuite, si vous avez mal au dos lorsque vous vous levez du lit, ça peut être un signe que vos douleurs dorsales sont causées par vos pieds.

En effets, si un trouble proprioceptif ou extéroceptif des pieds est présent, il peut s’en résulter d’un syndrome postural et ainsi de douleurs au dos qui seront présentes lorsque vous êtes debout.

3.      Mal de dos en fin de journée

Si votre douleur au dos apparait graduellement au fur et à mesure que la journée avance, il se peut que ce causé par vos yeux qui se fatiguent eux aussi.

En effet, un syndrome postural peut être présent s’il y a un trouble proprioceptif de la vision. Ceci peut être dû aux lunettes que vous portez ou simplement parce que vous regarder des écrans à longueur de journée.

4.      Mal de dos la nuit

Si les douleurs au dos vous réveillent la nuit, c’est probablement qu’il y a un facteur inflammatoire. Dans ce cas, il faut regarder le côté métabolique et biochimique.

 

 

Évidemment, la nature de votre emploi, les mouvements répétitifs, votre digestion et plusieurs autres facteurs peuvent être en cause. On donne simplement quelques indices qui peuvent aider à identifier certaines douleurs dorsales.

Compression vertébrale et douleur au dos

Écrit paralexandre labelle_posturologue_nutrition_auriculothérapie

Alexandre Labelle B.Sc.

 

Si vous nous suivez depuis quelques temps, vous savez que les douleurs au dos sont multifactorielles et ne viennent donc pas toutes du même endroit. En effet, sauf si l’on parle d’une douleur aigue de cause spécifique, comme par exemple une douleur causée par une chute sur le dos, ou un coup dans le bas du dos ou quelque chose de traumatique du genre, la plupart des douleurs dorsales ont plusieurs déterminants.

C’est avec ces types de douleurs que nous nous spécialisons, ces douleurs chroniques, qui durent, et qui parfois sont apparus sans trop que l’on sache pourquoi.

Comme vous le savez, la posture à une grande influence sur les douleurs au dos et donc par conséquent, les capteurs posturaux, c’est-à-dire les yeux, le système vestibulaire ainsi que les pieds, sans oublier les perturbateurs comme la mâchoire.

Les conditions métaboliques, comme l’obésité, l’inflammation et l’ostéoporose, pour ne nommer que celles-ci, ont aussi leur influence. C’est pourquoi il faut en tenir compte et regarder la biochimie.

Il faut aussi prendre en compte les habitudes de vie, comme le stress, le sommeil, l’alimentation, la digestion, l’activité physique, le travail et l’hydratation.

Ici nous parlerons de compression vertébrale, un cas qui peut être traumatique, biochimique, métabolique et relié aux habitudes de vie en même temps!

La compression vertébrale, c’est quand les disques entre chaque vertèbre sont comprimés, ce qui peut entrainer un stress excessif sur les vertèbres en soit, une hernie, de la dégénérescence vertébrale ou même une fracture vertébrale.

vertèbre_colonne_dos_douleur_disque_hernie_compression

 

Pour savoir si vous souffrez de compression vertébrale, un médecin pourrait vous prescrire une IRM ou une radiographie.

Si vous souffrez de compression vertébrale, dans la plupart des cas, il pourrait être conseiller de faire des exercices de décompression, comme la fameuse table d’inversion. Ce sont des exercices qui ont pour but de décharger la colonne vertébrale et de redonner de l’espace aux disques.

table_inversion_douleur_dos_compression_hernie

Si vous être déshydraté, il se pourrait aussi que vos disques, qui sont les amortisseurs ou le système de suspension sur votre squelette, soient plus « rigides » et ainsi amortissent moins bien les chocs et le poids. Dans ce cas, travailler sur votre hydratation intracellulaire aura de grands bénéfices!

Si vous avez un surpoids ou que vous faites des activités ou un métier qui vous demandent d’avoir une charge sur vous, vous êtes aussi plus à risque et faire des exercices de décompression pourraient être pertinent. Évidemment l’avis d’un professionnel de la santé est toujours suggéré.

Cet article de vise par à diagnostiquer ou traiter les problèmes reliés à la compression vertébrale et un avis médical devrait toujours être rechercher.