Tout savoir sur l’oxygène

oxygène_air_respiration_énergie_stress

 

Article écrit par
Jérémie Béland, B.Sc., D.E.S.S.
Alexandre Labelle B.Sc. FLT Pn1 HLC1

Une belle promenade en forêt est si apaisante. La nature, la verdure, les arbres et… de l’air frais! La forêt tropicale produit 20% de l’oxygène de toute la planète, bien qu’elle ne couvre que 7% de la surface terrestre. Voilà une des raisons pourquoi cela est si apaisant de faire des promenades où vous êtes entourés d’arbres.

Toutefois, il ne faut pas négliger l’eau également, car ce sont les microorganismes dans l’océan qui produisent 80% de l’oxygène dans le monde. Les promenades au bord de la mer vous semblent peut-être bien attirantes tout à coup.

 

En effet, nous considérons qu’une saine alimentation est très importante pour la santé. Toutefois, n’oubliez pas qu’il est possible de survivre quelques semaines sans nourriture, quelques jours sans eau et seulement quelques minutes sans oxygène! Nous oublions souvent de respirer convenablement, puisque c’est une action automatique. Toutefois, nous prenons aussi conscience que régulièrement, lors de périodes de stress, nous avons le souffle court. Aussitôt, après quelques grandes respirations lentes, le stress et les tensions diminuent. La respiration est un des aspects très important que nos spécialistes évaluent.

Avec approximativement 25 900 respirations par jour, ne croyez-vous pas que cette action que nous exécutons de façon banale mérite un peu plus d’attention. La méditation peut être un bon moyen de se concentrer sur sa respiration, réduire son stress et profiter de plein d’autres bénéfices santé.

Plusieurs choses et événements peuvent altérer votre respiration, comme le stress, l’activité physique, votre forme physique, votre stature, votre posture et bien plus. La posture est un des éléments clés dans la respiration.

posture_good & bad 02

Une bonne posture permet une ouverture thoracique afin de bien respirer. Une mauvaise posture, quant à elle, amène une fermeture du thorax et rend la respiration plus petite et plus difficile. Des tensions musculaires s’accumulant dûs à diverses postures, blessures, adhérences et autres habitudes de vie font en sorte de maintenir cette posture non optimale.

Respiration diaphragmatique versus thoracique

Il existe 2 type de respiration:

  1. la respiration diaphragmatique

Cette respiration se fait via l’action du diaphragme, en envoyant l’air “dans le ventre”. C’est donc le ventre qui gonfle plutôt que le thorax. Très peu de gens respirent quotidiennement profondément et ne font que respirer superficiellement, via la respiration thoracique.

  1. la respiration thoracique

Ce type de respiration est très répandue. En effet, presque tout le monde respire en gonflant la poitrine. Bien que ceci soit utile, ça ne promeut pas un effet de détente comme la respiration diaphragmatique le fait.

 

Pour avoir une santé optimale, il faut respirer des 2 façons et avoir une bonne mobilité au niveau du thorax et de l’abdomen. Les muscles de la respiration doivent pouvoir bouger facilement et sans entrave.

Recommandations

Sans de bonnes respirations, votre condition physique en sera affectée. Votre système cardio-vasculaire sera diminué puisqu’il est plus difficile pour vous de bien respirer, donc de bien oxygéner votre corps. Cela limite donc la capacité de production d’énergie de votre corps. En effet, pour produire de l’énergie, le corps utilise l’oxygène.

Si vous ne pratiquer pas la respiration diaphragmatique, nous vous conseillons de l’intégrer quotidiennement. Cela n’a pas besoin d’être long, vous pouvez simplement faire quelque respiration en vous concentrant pour envoyer l’air dans votre ventre sans faire gonfler votre poitrine.

La technique de respiration 4-4-8 est un excellent moyen pour l’intégrer. Il suffit d’inspirer en 4 secondes, garder l’air dans le ventre 4 secondes et d’expirer en 8 secondes.

 

Pour améliorer votre posture, avoir des conseils pour gérer votre stress et diminuer vos tensions musculaires, consultez un kinésiologue ou un kinésithérapeute chez Spécialiste Santé.

Références

  1. http://www.rainforestfoundation.org/commonly-asked-questions-and-facts
  2. http://www.paulcheksblog.com/breathing-and-movement-integration/
  3. Zeidan, F. Martucci, K. T. & al. Neural correlates of mindfulness meditation-related anxiety relief. doi:10.1093/scan/nst041 SCAN (2014) 9, 751-759.
  4. Carnevali L, Sgoifo A, Trombini M, Landgraf R, Neumann ID, et al. (2013) Different Patterns of Respiration in Rat Lines Selectively Bred for High or Low Anxiety. PLoS ONE 8(5): e64519. doi:10.1371/journal.pone.0064519